web sémantique = web 3.0

Par :Web 3.0 Laura | 22 Déc 2016

Le web sémantique fait partie intégrale du web 3.0 où l’objectif est de rendre le contenu du web plus adapté aux machines et en même temps plus utile pour l’humain.

La plupart des sites web sont codés en HTML qui est un langage de balisage utilisé pour donner une forme bien précise à chaque site web. Le web sémantique, en revanche, consiste à donner du sens à ce contenu.

Un internet plus “sémantique” permet aux moteurs de recherche de donner des résultats plus pertinents parce que le contenu recherché est balisé, ce qui permet aux machines de donner du sens au contenu et peuvent donc le “comprendre”.

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, le web sémantique n’est pas l’intelligence artificielle. Il s’agit de rendre le contenu plus compréhensible et interprétable pour les les machines et non pas de rendre les machines plus intelligentes elle-mêmes. Il y a deux façons d’y arriver: par les données structurées et par les données connectées.

Les données structurées du web sémantique : rendre l’information plus facilement partageable

Vous pouvez mettre en page votre contenu de sorte à ce que les moteurs de recherche le fasse ressortir de manière très précise et pertinente lors de recherches. Par exemple, il est possible d’ajouter des tags au contenu concernant les coordonnées, les produits, les commentaires, etc. pour que ces informations apparaissent de manière structurée sur Google ou Yahoo dans les sections en question. Les moteurs de recherche vont digérer et considérer l’information comme des données structurées.

Les informations et données relatives aux coordonnées, à l’emplacement, aux événements, aux produits et opinions sont toutes parfaites pour être structurées en utilisant ce qu’on appelle des “markup formats” pour que les moteurs de recherches les reconnaissent comme telles.

Les données structurées sont connues et utilisées depuis longtemps déjà. Mais elles ont dû attendre un peu avant d’être prises au sérieux par les moteurs de recherche. En 2009 Google a introduit les “rich snippets”, une fonctionnalité qui reconnaît les balises de formats et affiche le contenu de manière organisée, structurée, voire exemple ci-dessous avec image:

Google

https://www.google.fr/

Translate this page

Version française du moteur de recherche. Propose des outils et des services pour les internautes.

Account Options

Google.fr offered in: Français · Advertising ProgramsBusiness …

Google Video

+GoogleÀ propos de Google. © 2016 – Confidentialité …

Google Actualités

Informations complètes et à jour, compilées par Google …

Google Images

Google Images. La recherche d’images la plus complète sur le …

Google Maps

… affichez des plans et calculez des itinéraires routiers dans …

Google Scholar

À propos de Google Scholar Confidentialité Conditions …

More results from google.fr »

 

Google utilise deux standards de formats de balises: Microformats et RDFa. Les deux formats sont assez simples. Chaque personne avec un peu d’expérience en construction de site web ou sachant utiliser un système de gestion du contenu comme WordPress peut facilement les utiliser pour formater le contenu d’un site existant en données structurées.

Les données connectées : créer des applications à partir d’ensemble de données riches

Les données connectées font également référence à la manière de structurer les données. Toutefois elles utilisent le web pour créer des liens entre les données provenant de différentes bases de données et les classifient en utilisant des données communes établies.

En utilisant une référence commune pour représenter un ensemble de données, ces données peuvent être connectées facilement aux autres sources et depuis d’autres sources de données, créant ainsi le Web des Données.

La partie la plus impressionnante du Web de Données est le nuage LOD (Linked Open Data – Données Connectées Ouvertes). Au centre de ce “nuage” (seulement une petite partie du nuage) existe “Dbpedia”, l’ensemble de données qui alimente Wikipedia.

Le Web de Données peut être accédé par les moteurs de recherche sémantiques qui naviguent parmis des sources de données différentes. Ceci de la même manière que les anciens navigateurs de recherches naviguaient parmis les pages HTML.

Ce qui rend les Données Connectées aussi puissantes est ce que l’on peut en faire une fois qu’elles sont connectées. Aussi, avec les bons outils et les connaissances nécessaires, n’importe qui peut construire une application puissante alimentée par ces ressources technologiques.

Source: http://socialmedia.biz/2010/11/01/the-semantic-web-an-explanation-in-plain-english/

Laissez un commentaire


*